[C’est rigolo] King Charles et raifort

Par défaut

Un petit article auquel je ne peux résister. Enfin une semaine ultra chargée derrière moi et me voici seule dans mes pénates à apprécier le printemps autant désiré qu’un enfant qui a du mal à venir au monde.

En rangeant la maison, je devais me débarrasser de certains aliments périmés. Ce que je fais, c’est de les utiliser en offrande à qui je veux (non, pas des humains, je ne suis pas assez sadique et perverse). Je les dépose dans le jardin, près d’un de nos pommiers japonais ou dans un endroit spécifiquement élaboré par mes soins. Hier soir, j’ai voulu virer ce wasabi Carrefour qui n’a pas de goût, en tout cas pas le même que celui qu’on peut déguster dans les restaurants japonais (tenus par des Chinois, cherchez l’erreur). Je prends donc le tube de raifort qui ne m’avait pas emballée et j’appuie sur le corps du tube pour que le contenu puisse tomber sur le sol, proche du mur. Le chien étant dehors, je me suis doutée, à chaque fois que je fais des offrandes plus ou moins comestibles (pour un chien, pas pour l’humain), qu’il allait renifler, goûter et manger. Cela n’a pas manqué : j’étais occupée à me faire de bonnes tagliatelles au curry (moué, j’ai toujours du mal à trouver du curry de qualité) et avec des tranches de topinambour baignant dans l’huile de noisette (essayez, c’est simple et bon) en y ajoutant un peu de nigelle ou cumin noir (mais pourquoi mon article ressemble à une chronique de Maïté ou de Cyril Lignac tout à coup ?). Ce couillon de la lune n’a pas résisté à l’odeur de la nourriture. Quel estomac sur patte ! Raifort périmé depuis je ne sais combien de temps, tout du moins c’est ce que stipulait la mention sur le tube. Ce couillon n’a pas eu de soucis digestifs, il a aimé ça le chenapan. A part le radis et les pelures de carotte, il mange de tout. C’est presque désespérant 😀

 

King Charles et raifort, ils sont trop forts TT__TT

Publicités

À propos de Sighild

Une Celte passionnée, analysant parfois trop mais pour approcher toujours plus la sagesse, curieuse et toujours avec des idées parfois farfelues. Végéta*ienne, mélomane, poétesse et renouant (autant que possible) avec la Nature et ses cycles. Ce blog est mon repaire, parfois un peu fantasque, échevelé, alambiqué et souvent très spontané. A vegetarian/vegan Celtic lady, roaming on the Earth and a stargazer, passionate, sensitive, sometimes a warrior. This blog is my lair where I play with concepts, words, thoughts and dreams.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s