Craquage, frustrations et déprime saisonnière

Par défaut

I hate Mondays. Ces trois mots tout simples auraient pu être ma rengaine dès 00h01 de ce lundi 6 décembre. Insomnie, rhumatismes à l’épaule qui atteignent tout le bras, impossible de trouver une position confortable pour l’endormissement, fantômes du passé, stress de la grande semaine à venir, le sommeil qui se fiche de moi (il ne vient que 20 minutes avant de devoir me lever, salaud !) …

Aujourd’hui ne fut pas une grande journée. J’ai vécu pire, comme je le dis telle une vieille grand-mère dans le corps d’une jeune adulescente.

Je suis un séminaire pour me remettre sur les rails de l’emploi. Nouveauté, vu que j’ai passé 7 ans sur les bancs de la fac … privée et catholique (heureusement, j’étais en Écosse pour ma maîtrise, merci Erasmus ^^). Je suis donc une jeune diplômée qui n’y connaît rien ou presque au monde du travail et à ces turpitudes. Première déprime : mon CV est encore à refaire, je dois refaire mon Master 2 … Merci à mes formateurs de fac de ne pas avoir su nous mettre sur l’option « après le diplôme, bienvenue dans l’enfer de la recherche d’emploi »

Deuxième déprime : c’est quand que je vais dormir ???

Troisième déprime : c’est quand que je trouve un boulot mieux que surveillante ???

Quatrième déprime : suis-je une bonne professeure de cours à domicile ??? Parce que là je suis super exigeante envers moi-même, alors que je prépare mes cours comme une actrice. Mais il faut croire que l’improvisation pédagogique me réussit 🙂

Cinquième déprime : le reste : problèmes administratifs, envie de tester de nouveaux vêtements, envie d’esthéticienne, envie de vacances … Que des envies, que des frustrations. Parce que pas possible à concrétiser

Heureusement que je n’ai pas fait un emprunt étudiant. Comment me condamner à peine sortie un diplôme valorisant en poche. Et ce n’est pas la traduction qui va me faire rouler en Mercedes (ce n’est pas que je recherche, le bonheur est plus abstrait et complexe)

Craquage : Facebook sera le phare de mon désespoir. Envie de trouver la bonne personne avec qui partager tant de choses, une vie sociale animée et pleine de partage, envie de me sentir bien et belle, envie de voyager. De vivre ma vie à fond en un mot.

Frustrée, je le suis depuis longtemps. Non, sérieux ? Comme tout le monde après tout. Sauf que ça atteint mes capacités intellectuelles. Certes, je n’ai pas de structure qui me permette de plonger dans les méandres inquiétantes de mon imaginaire. Lire Frankenstein (en anglais de l’époque s’il vous plaît) paraît parfois plat et ennuyeux. Gné ? Je vis sur quelle planète moi maintenant ?

J’avais tout simplement envie de crier mon envie de câlins, d’amour, d’avoir mes amis présents (même si physiquement c’est la croix et la bannière). Merde, je sonne hyper hippie pour une dark freak. Qu’importe, deux comme moi, c’est la fin du monde; ce n’est pas concevable et possible d’après mon père.

Même si j’ai assez souvent honni le genre humain, je suis humaine et j’ai mes faiblesses. Elles sont parfois touchantes, d’autres me font mourir de honte que je rejette l’opprobre sur mes proches, parfois.

J’entends Janus jouer de la double flûte. Ça fait tic tac, et parfois toc-toc. Parfois c’est le silence sibérien, parfois la tempête wagnérienne version post-moderne. Vivement lundi prochain ?

Publicités

À propos de Sighild

Une Celte passionnée, analysant parfois trop, curieuse et toujours avec des idées parfois farfelues. Végétarienne, mélomane, poétesse et renouant avec la Nature et ses cycles. Ce blog est mon repaire, parfois un peu fantasque, échevelé, alambiqué et souvent très spontané. A vegetarian Celtic lady, roaming on the Earth and a stargazer, passionate, sensitive, sometimes a warrior. This blog is my lair where I play with concepts, words, thoughts and dreams.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s