Homéopathie et hauts le coeur

Par défaut

Aujourd’hui, je tenais à écrire un court article.

Aujourd’hui, c’est mon demi-anniversaire. Je me rapproche des 26 balais, et encore un peu plus de la trentaine.

Aujourd’hui, je suis encore en stage. Il me reste trois semaines et à moi la joie du stress non mesurable de la seconde session. Premier jour que je prends mes petits médicaments homéopathiques contre la nervosité, le stress et les difficultés d’endormissement. Force est de constater que l’effet est plutôt probant 🙂

Aujourd’hui, après une nuit où je me suis couchée plus tôt et levée plus tôt (ce qui est logique), je me sens plus apaisée envers mes griefs carabinés contre certaines indigestions et autres ballonnements et accident cardio-vasculaires amicaux et affectifs.

Toutefois, je me suis obstinée à rester égoïste, puisque je suis la seule personne à me sauver moi-même 24 heures sur 24 et 7/7. Sauf de très rares personnes qui tiennent sur une main, l’été est la période où je me sens le plus isolée, le plus mal. Depuis deux étés, symbole du retour de l’enfant maudit que je suis (parce que la chance ne me sourit pas toujours depuis quelques années) en douce France (France qui m’est amère au cœur et dans la gorge). La France, c’est je t’aime moi non plus. J’ai bien eu l’intention de la quitter plusieurs fois, m’ayant déçue. Cette traînée qui ment avec notre liberté, égalité, fraternité. Mais la fraternité réside très fortement dans la connerie. Hélas …

Aujourd’hui, une journée s’achève, une  journée a sa peine : elle est suffisante. Demain sera un autre jour.

Aujourd’hui, j’ai 25 ans et demi, cela fait plus de six mois que j’ai pris des résolutions pour arrêter que les gens me bafouent et me violent dans mon intégrité et ma sensibilité les plus profondes. Encore un cortège et des chapelets d’épreuves et de défis m’attendent. Je me dois d’être forte. Forte dans la solitude, mais une autre solide.

Publicités

À propos de Sighild

Une Celte passionnée, analysant parfois trop mais pour approcher toujours plus la sagesse, curieuse et toujours avec des idées parfois farfelues. Végéta*ienne, mélomane, poétesse et renouant (autant que possible) avec la Nature et ses cycles. Ce blog est mon repaire, parfois un peu fantasque, échevelé, alambiqué et souvent très spontané. A vegetarian/vegan Celtic lady, roaming on the Earth and a stargazer, passionate, sensitive, sometimes a warrior. This blog is my lair where I play with concepts, words, thoughts and dreams.

"

  1. C’est drôle quand les gens parlent de la France comme ça je me sens toujours mal….
    Dans tout les cas je suis contente que l’homéopathie fasse effet sur tes problèmes à l’endormissement! C’est une très bonne nouvelle encourageante pour reprendre des forces! D’ailleurs comment vont tes jambes je sais que tu avais quelques douleurs, tu as trouver une paire de chaussures plus confortable?

    je te laisse je vais aller promener un toutou
    bisou

    francinou

  2. Pour ce qui est de mon pays natal (qui devrait être le Duché de Bretagne, comment ça je fais mon indépendantiste à la noix ? Non, historiquement nous étions libres, et notre culture, ainsi que notre langue, est différente : celte, et non latine), je suis déçue par le pays qui a plus ou moins donné naissance à des fortes têtes du courant des Lumières. On perd nos idéaux, nous ne les respectons plus. Nous malmenons l’égalité que nous prônons à travers notre credo national.

    Comme dirait les Inconnus dans un sketch parodiant une scène écolière au sujet de la Révolution Française : « Liberté, Egalité, va te faire niquer ».

    Soyez pistonnés, faites-vous aimer de vos supérieurs hiérarchiques qui abusent de votre position inférieure !

    Pour mes pieds, j’ai trouvé des bottines façon santiags, ça change un peu de mon style plus ou moins romantique !

  3. Je suis contente de ta trouvaille, j’espère que ça aidera tes pieds et ton dos! et si il le faut il faudra rechercher une nouvelle paire de bottines pour l’hiver doublé avec de la laine polaire car je sens que cette année on va se les peler.
    Bon j’arrête ce commentaire qui sert à rien.

    Francinou

  4. Pour les bottines, on verra en temps voulu (surtout si les pépètes suivent !). Mais je ne suis pas aussi sûre que toi quant à un hypothétique hiver rigoureux, je demande à voir …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s